Jardiner Avec Les Champignons

 
 
 

Panier

 x 

Panier Vide

Jardiner avec les champignons

 

Quand vient le temps d’ouvrir ou de fermer le jardin, de tailler ses arbres ou de s’occuper des feuilles mortes, les champignons s’avèrent un allier remarquable des jardiniers.

Voici quelques exemples d’utilisations simples des trousses de culture de champignons afin de faire une pierre deux coups lors du jardinage de printemps ou d’automne.

 

Une Thalle de mycélium au potager

 

 

La racine des champignons - le mycélium – se nourrit de chaînes de carbones qu’elle réduit en humus d’une richesse incroyable.

Lors de la réouverture ou la fermeture du jardin et du ramassage des feuilles mortes, une stratégie de culture simple mais au combien plaisante consiste à installer une thalle de champignons au potager.

Pour ce faire, vous aurez besoin :

  •        de mycélium de champignons maison tel les pleurotes bleus, pleurotes de l’orme ou encore de strophaire rouge vin

  •             de matière ligneuse ou tout « brun de compost » (branches, tiges, feuilles, carton, marc de café)

  •            d’un récipient de trempage (temporaire) par exemple un baril ou un bac plastic

  •            d’un récipient de culture (un trou dans le sol, un pot à fleur ou un sac de jute)

  •            (facultatif) de la chaux horticole

 

 

Cardbord Mushroom Patch in the Garden for kids brind the Fun in Fungi

 

 

 

 

Préparation du substrat

Remplir un bac de trempage des matières ligneuses au 2/3, ajouter de l’eau jusqu’à ce que la matière soit submergée puis ajouter environ un kilo de chaux horticole pour 100 L d’eau.

Laissez tremper une demi-heure, le temps que le « brun de compost » s’humidifie en absorbant l’eau.

 

 

 

 

 Photo (C) Champignons Maison

 

Préparation du lieu de culture

Cardbord Mushroom Patch in the Garden for kids brind the Fun in Fungi

Au fond de l’endroit où vous installez la thalle, déposer une couche de carton ondulé ou de gros copeaux de bois. Cela maximisera la rétention d’eau et stimulera le déploiement du mycélium.

Si vous optez pour une thalle en plein sol, creuser au moins à 3 pouces de profondeur pour maximiser la rétention d’eau et le déploiement du mycélium. Éviter les thalles trop profonde (au-delà d’un mètre, le mycélium risque d’étouffer) et prioriser des thalles vastes, mais peu profondes. Le mycélium se déploie beaucoup plus facilement à l’horizontale qu’à la verticale.

 

 

 

 

 

Installer la thalle de mycélium : cultiver des champignons au potager

Vider l’eau du bac de trempage tout en y conservant les matières ligneuses, maintenant humidifiées.

Émietter le mycélium pour l’introduire dans le bac de matière en maximisant les points de contact. N’introduire qu’une variété de mycélium à la fois, à un taux égal ou supérieur à 20% de la masse sèche. (Utiliser 1 Kg de mycélium pour inoculer au maximum 5 kg de matière ligneuse (pesées avant l’humidification). À défaut de peser les matières, une règle générale est qu’un Kilo de mycélium peut être utilisé pour une thalle d’environ un mètre carré, d’une profondeur d’une dizaine de centimètres (4 pouces)

Brasser vigoureusement.

 

 

Cardbord Mushroom Patch in the Garden for kids brind the Fun in Fungi

 

Le mélange que vous aurez alors entre les mains est votre « pâte de culture » contenant le mycélium et sa nourriture. Il peut alors être déposé en smart pot ou en plein sol, comme paillis pour une culture d’automne ou comme amendement pour une nouvelle plantation pérenne comme des arbres ou arbustes.

La thalle ne demandera alors que d’éviter la sècheresse. Vous pouvez donc l’arroser régulièrement si vous souhaitez la traiter aux petits oignons, ou simplement venir la soutenir advenant une longue période sans pluie. Dans tous les cas, il est recommandé de l’inonder un bon coup suivant la mise en culture, pour faciliter son implantation.

 

Cardbord Mushroom Patch in the Garden for kids brind the Fun in Fungi

 

Le mycélium est actif à partir de 5 degrés Celsius et réchauffe alors le sol avoisinant par son activité biologique.

Il est conseillé de le recouvrir de terre pour maximiser la rétention d’eau et de chaleur. Il est alors opportun de parsemer un engrais vers pour dynamiser et enrichir le sol. Au printemps, cela pourra une fois de plus nourrir les champignons.

 

 

 

 

Les pleurotes se déploieront durant environ 4 semaines avant d’entamer leur cycle de fructification. Ce cycle fournira ensuite des bordées de champignons aux deux semaines durant plusieurs mois. Si les fructification s'estompent ou perdent en volume, il est problement temps de fournir à la thalle une nouvelle couche de substrat nourricier (brun de compost, déchet du jardin, marc de café etc). Il faudra à coup sûr les abriller de ce substrat nourricier quelques semaines avant les premiers gels, de sorte que le mycélium survive à l'hiver et s'active au printemps suivant, bénéficiant alors de l’humidité massive produite par la fonte des neiges pour entamer un nouveau cycle de culture.

Le strophaire rouge vin quant à lui demande plusieurs mois de déploiement et ne fructifiera pas avant l'automne si planté au printemps, ne fructifiera qu'au printemps suivant si planté à l'automne. Il bénéficiera tout de même des prochains mois afin de se déployer, de réduire le carbone en humus et se préparer pour la prochaine vague de nuits fraiches qui sauront stimuler sa fructification.

 

 

SI cet article vous a donné envie d'en apprendre d'avantage sur le compagnonnage au potager et la culture des champignons , n'hésitez pas à nous contacter ou à venir participer à un de nos atelier de mycologie.

 

Merci de votre intérêt et bonnes pousses